Présentation de la République de Guinée

Guinée
Carte OpenStreetMap de la République de Guinée
  1. Situation géographique

La République de Guinée est un pays francophone située en Afrique Occidentale. Elle est limitée par la Guinée Bissau au Nord-Ouest, le Sénégal et le Mali au Nord, la Côte d’Ivoire et le Mali à l’Est, le Libéria et la Sierra Leone au Sud et l’Océan Atlantique à l’Ouest. Le pays est bordé par 300 km de côte et s’étend sur 800 km d’Est en Ouest et 500 km du Nord au Sud. Sa superficie totale est de 245 857 km². Son climat est de type tropical alternant une saison pluvieuse et une saison sèche d’environ six mois chacune. Ce climat expose le pays à des risques permanents d’inondation, mais aussi à l’harmattan, des incendies en saison sèche particulièrement en Haute Guinée. Le pays donne naissance aux principaux cours d’eau de la sous-région : le fleuve Konkouré, le fleuve Kolenté, le fleuve Niger, le fleuve Sénégal, le fleuve Loffa et le fleuve Gambie, ce qui lui a valu le sobriquet de château d’eau de l’Afrique de l’Ouest.

La Guinée comprend quatre régions naturelles qui sont : la Basse Guinée, la Moyenne Guinée, la Haute Guinée et la Guinée forestière.

  • La Basse Guinée est une région de plaines côtières qui couvre 18% du territoire national et qui se caractérise sur le plan climatique par de fortes précipitations variant entre 3000 et 4000 mm d’eau par an avec une humidité élevée.
  • La Moyenne Guinée, région de massifs montagneux couvre 22% du territoire national, avec des niveaux de précipitations annuelles entre 1500 et 2000 mm d’eau par an avec un climat semi-tempéré.
  • La Haute Guinée est une région de plateaux et de savanes arborées qui couvre 40% de la superficie du pays. Le niveau des précipitations varie entre 1000 et 1500 mm d’eau par an avec un climat chaud et sec.
  • La Guinée forestière est un ensemble de massifs montagneux qui couvre 20% du territoire national, caractérisée par une pluviométrie qui varie entre 2000 et 3000 mm par an avec un climat humide.
regions_naturelles_de_guinee
Carte des Régions Naturelle de la Guinée faite à partir de QGIS
  1. Situation politique et administrative

Au plan politique, la Guinée s’est engagé dans un processus démocratique qui garantit les libertés et les droits fondamentaux dont le droit à la vie et à la santé. La Guinée compte 7 régions administratives auxquelles s’ajoute la ville de Conakry qui jouit d’un statut de collectivité décentralisée spécifique. Le pays compte 33 préfectures, 38 communes urbaines dont 5 à Conakry et 304 communes rurales. Ces collectivités se subdivisent en 308 quartiers urbains et 1 615 districts ruraux.

Regions_administratives_de_la_Guinee
Carte des 8 Régions Administratives de la Guinée faite à partir de QGIS
  1. Situation démographique

Selon le Recensement Général de la Population et de l’Habitation de 2014 la population guinéenne est de 10.628.972 d’habitants avec une densité d’environ 43 habitants au km2. Sur la base du taux d’accroissement naturel, la population Guinéenne serait de 14 423 741 habitants en 2024. Les femmes représentaient presque 52% de la population. La majorité de la population est jeune (44% sont âgés de moins de 15 ans) et vit en milieu rural (70%) presque exclusivement de l’agriculture et de l’élevage. La démographie est marquée par de fortes disparités régionales: Basse Guinée (20,4%), Moyenne Guinée (22,9%), Haute Guinée (19,7%), Guinée Forestière (21,7%) et la zone spéciale de Conakry (15,3%) de la population totale1. Seulement, 4% des guinéens ont plus de 65 ans et la taille moyenne des ménages est de plus de 6 personnes.

Le taux brut de natalité était de 34‰ en 2012 avec un indice synthétique de fécondité de 5,1. On note un taux de fécondité élevé aux jeunes âges, avec un taux de 146 ‰ à 15-19 ans, qui augmente rapidement avec l’âge pour atteindre un maximum de 224 ‰ à 25-29 ans et qui se maintient à un niveau relativement élevé jusqu’à 30-34 ans où le taux se situe encore à 198 ‰. Les niveaux de mortalité adulte sont quasiment identiques chez les femmes et les hommes (4,9 et 4,7 décès pour 1 000). L’espérance de vie à la naissance est de 58,9 ans2.

  1. Situation socio-économique :

La situation socioéconomique de la Guinée en 2012 est marquée par la persistance de la pauvreté. En effet, les données de l’ELEP 2012 (Enquête Légère pour l’Évaluation de la Pauvreté) indiquent que 55,2 % de la population vivent en dessous du seuil de pauvreté.

Son incidence de pauvreté au niveau nationale est de 68,7%. Le rapport d’analyse des données du RGPH3 sur la pauvreté indique que 35,4% des ménages guinéens sont défavorisés par l’indice de pauvreté multidimensionnelle (MPI). Cet indice de pauvreté est de 46,8% en milieu rural contre 14,1% en milieu urbain. Il existe des disparités importantes en matière de pauvreté selon les régions, les préfectures et les sous-préfectures du pays. De plus, 72% des chefs de ménages n’ont aucun niveau d’éducation. Pourtant de façon général, plus le chef de ménage est éduqué, plus il y a des chances que le ménage ne soit pas pauvre. Par illustration, seulement 31% des ménages dont le chef n’est pas éduqué sont non pauvres.

Par ailleurs, l’économie du pays reste dominée par le secteur agricole et le secteur minier qui contribuent respectivement pour 18% et 19% au PIB. Cependant, après avoir connu des niveaux de croissance économique encourageant de 2011 à 2013, l’économie guinéenne a par la suite été durement affectée par l’épidémie à virus Ebola jusqu’en 2015. En revanche, le secteur des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) a bien résisté et s’est montré comme étant un vecteur de la croissance.

Le pays dispose d’importantes ressources naturelles. En dépit de ses énormes potentialités naturelles, la Guinée fait partie des pays les plus pauvres du monde. En 2012, elle a occupé le 178ème rang sur 186 pays4 à l’indice de développement humain durable (IDH).

  1. Situation socioculturelle

En termes d’éducation, le niveau d’alphabétisation reste encore faible dans le pays ; seulement 32% des 15ans et plus sont alphabétisés. La situation est plus préoccupation en milieu rural où seulement 17,6% des 15ans et plus sont alphabétisés. En outre, Le niveau d’instruction est également très faible chez les adultes de 25ans et plus. Au niveau national, 75,5% des adultes sont sans niveau d’instruction et seulement 17% ont le niveau d’instruction secondaire et plus. La situation est encore plus inquiétante en zone rural avec une population adulte étant sans niveau d’instruction estimée à 88,1% contre seulement 6,3% ayant le niveau d’instruction du secondaire et plus.

Sources :

Document de stratégie pays 2012 – 2016, Banque Africaine de Développement, fond Africain de Développement

Recensement général la population (RGPH3)

Perspectives économiques africaines

Indice de Développement Humain publié par le PNUD

Enquêtes Légères pour l’Evaluation de la Pauvreté, (ELEP)

Analyse des données du RGPH3 sur L’Education

Analyse des données du RGPH3 sur la Pauvreté

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s